Crumble rustique aux aubergines, pâtissons et tomates séchées

Me voilà de retour de vacances à la montagne. Je n’avais malheureusement ni ordinateur, ni wi-fi pour vous donner la recette de la semaine vendredi. En fait, je n’avais même pas beaucoup d’ingrédients ni d’outils pour cuisiner, il m’a fallu donc trouver un plat simple utilisant principalement les mains comme outils de travail et un four! Et mesurer avec une tasse, n’ayant pas de balance sur place… Un crumble salé me paraissait l’idéal avec les ingrédients que j’avais sous la main, et c’est une recette de plus facilement adaptables à toutes les envies, légumes et assaisonnements! Pour réaliser ce crumble, il vous faudra:

Ingrédients:

1 pâtisson blanc (500g env)

1 grosse aubergine (500g env)

1 botte de persil (ou autre herbe aromatique)

huile d’olive

1 tasse de flocons d’avoine

1 tasse de farine complète ou bise de blé ou épautre

3/4 tasse de tomates séchées bien égouttées

2cs purée de noisettes + 2cs eau (ou 1/2 tasse de noisettes moulues, 3/4 tasse d’huile des tomates et 2-3cs d’eau)

2cs d’huile de coco (ou d’une autre huile)

 

Préparation:

1) Préchauffer le four  180° : Couper le pâtisson (laisser la peau, elle est fine) et l’aubergine en dés. Les verser dans un plat allant au four (en deux couches ou mélangés, c’est égal). Verser un bon filet d’huile d’olive dessus et enfourner 30 min.

2) Pendant ce temps, ciseler le persil et le réserver. Mettre dans un bol les ingrédients du crumble : l’avoine, la farine, la purée de noisettes (ou noisettes moulues), l’huile de coco (ou le beurre) et l’eau. Couper en petits dés ou hacher grossièrement les tomates séchées, e les ajouter. Mélanger du bout des doigts pour obtenir le crumble.

3) Sortir les légumes du four, parsemer du persil et ajouter le crumble par dessus. Enfourner entre 20 et 30 min à 180° (surveiller l’allure de votre crumble, il doit dorer mais pas noircir!)

3) Déguster! Avec une salade, c’est délicieux!

Notes: soyez prudent avec l’huile et l’eau dans le crumble, et ajuster leur quantités en fonction de la texture voulue. J’avais sur place des tomates séchées sans huile, si vous utiliser des tomates séchées en bocal, vos pouvez remplacer l’huile de coco par l’huile des tomates séchées, hmmm! Et finalement, je suis désolée de ne pas avoir joint de photos à cet article. Mon vieux smartphone a rendu de telles misérables photos que je n’ai osé les mettre en ligne!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s