Gnocchi di zucca e zucchini trifolati

Avant que l’automne s’installe définitivement, profitons de marier les dernières saveurs de l’été avec celles des temps plus frais!

Bonjour à tous! Je m’appelle Fanny et me réjouis tout plein de partager quelques-unes de mes recettes avec vous! Nous, mon mari, ma fille de 2 ans et moi, avons découvert le panier il y a un an et j’adore dénicher des recettes pour mettre en valeur tous ces beaux légumes. Quand nous rentrons le soir, les choses doivent aller vite, tout le monde à faim: je favorise donc les recettes simples et rapides ou alors des plats pour lesquels je peux faire des préparatifs quand j’ai un moment le week-end. Nous mangeons peu de viande, un peu plus de poisson, que ma fille adore – je vous proposerai donc principalement des mets végétariens, des fois végétaliens, inspirés de ma grande collection de livres de cuisine de tous les coins du monde et d’idées qui me traversent l’esprit en cuisinant. J’espère que vous trouverez du plaisir à les essayer! Je me réjouis de tout commentaire inspirant!

Voilà ma première recette, inspirée par l’envie folle de ces gnocchi d’origine de Mantova, pâtes bien onctueuses et très légèrement sucrés, qui se marient parfaitement avec les dernières saveurs du jardin d’été. Repas parfait pour un soir de week-end, quand on a le temps de faire la cuisine en famille, puis peut⁻être qu’il vous restera une portion de gnocchi pour un petit repas vite fait en semaine.

Recette pour 4 personnes, temps de préparation environ 1h

Pour les gnocchi:

  • 1000 kg de courge
  • 350 g de farine fleur (ou plus)
  • sel
  • beurre
  • grana padano ou parmesan

Pour les légumes:

  • 500 g de courgettes (soit environ 4 courgettes de taille moyenne)
  • 300 g de petites tomates
  • 2 gousses d‘ail
  • un bouquet de persil plat
  • huile d‘olive
  • sel

Faites bouillir de l‘eau salée dans une grande casserole. Epluchez la courge et coupez la en gros morceaux. Faites la cuire dans l‘eau jusqu‘à ce qu‘elle soit bien tendre, puis versez l‘eau et égouttez bien.

Pendant que la courge cuit, lavez les courgettes, coupez les en deux en longueur puis en tranches pas trop fines. Selon la taille des tomates, coupez les en deux ou en quatre et, avec les mains, pressez les afin d‘évacuer un peu de jus et de graines. Coupez l‘ail en petits dès et hachez le persil.

Maintenant que la courge est bien égouttée, mettez la dans un grand bol et, avec un pilon presse-purée, faites en une purée fine. Ajoutez petit à petit la farine. Selon la courge, la quantité de farine nécessaire pour obtenir une pâte bien élastique peut varier de manière très importante! Quand la pâte est bien élastique, goûtez et salez avec modération. Refaites bouillir de l‘eau salée dans la grande casserole. Formez sur une planche bien farinée de petits rouleaux de pâte que vous coupez en tranches de 3 cm environ.

Pendant que l‘eau chauffe (et que vos enfants s‘amusent à faire les gnocchis), faites chauffer l‘huile d‘olive dans une poële, ajoutez courgettes et ail et faites revenir à feu vif jusqu‘à ce que cela prenne de la couleur et l‘ail sente bon. Puis ajoutez les tomates.

Quand les gnocchis sont prêts, laissez les glisser dans l‘eau bouillante et retirez les avec un écumoire dès qu‘ils flottent à la surface. Faites une portion après l‘autre, ceux qui sont prêts peuvent rester au chaud dans un bol avec une noisette de beurre.

Il vous reste à ajouter le persil aux légumes et un peu de parmesan aux gnocchi. Bon appétit!

Astuces:

  • Faire la pâte est plus facile et rapide avec un robot ménager, mais à la main cela va très bien aussi. Faites-en un exercice de pleine conscience!
  • Si votre pâte devait être trop collante, rajoutez de la farine ou alors, avec deux petites cuillères humides, faites tomber des morceaux de pâte directement dans l‘eau bouillante. Les gnocchi seront moins beaux, mais tout autant bons!
  • Si vous n‘êtes que deux à table ce soir là, cuisez uniquement la quantité de gnocchi que vous allez manger, les autres se tiendront facilement 2-3 jours au frigo.
  • Bien entendu que les gnocchi peuvent faire un repas complet, par exemple avec une petite sauce de feuilles de sauge et ail chauffés dans de l‘huile d‘olive et du beurre fondu!
  • S‘il vous reste des courgettes, elles feront un excellent antipasto le lendemain, il suffit d‘ajouter un peu de jus de citron et d‘huile d‘olive.

 

Publicités

  1. Oooops, il s agit bien entendu de 1000 g de courge et non pas 1000 kg – même si c’est très bon, ça donnerait une quantité à en avoir marre rapidement… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s